OO4 L'Union et "l'information"

Publié le par serge pugeault

   Un précédent billet de ce blog (n°002) à propos de la rubrique "indiscrétions" de l'Union me vaut d'y figurer une nouvelle fois dans l'édition d'aujourd'hui, 25 mars 2009.
M'étant étonné qu'un membre de l'opposition municipale (Stéphane Lang, colistier de Catherine Vautrin), reçu par un adjoint pendant plus d'une heure pour échanger sur un dossier (ce qui est parfaitement naturel dans une société démocratique) ne trouve rien de mieux à faire en sortant de mon bureau que d'appeler un journaliste pour lui rapporter de façon déformée la teneur de notre entretien, l'Union de ce jour écrit à mon propos: "drôle de conception aussi de l'information que de ne pas vouloir communiquer sur des dossiers aussi importants".
Ne pas vouloir communiquer ? à quel moment l'auteur (anonyme, forcément anonyme...) de la rubrique "indiscrétions" m'a-t-il contacté pour avoir ma version ou pour connaitre la position de la ville sur le dossier ? S'il avait assisté, cet auteur anonyme, au Conseil de quartier de Reins centre lundi soir, il aurait entendu Monsieur Lang, qui y siège, poser une nouvelle fois ses questions relatives au Zénith, et il aurait entendu les réponses ouvertes de la Ville...
Reproduire à l'état brut et sans un minimum d'enquête ou de vérification des propos privés, ce n'est pas informer, c'est au mieux colporter des ragots ou favoriser la création de rumeurs...
Il est vrai que l'Union semble décidément réserver une place de choix à Monsieur Lang, puisque les propos de celui-ci sont cette fois le prétexte à un article relatif à la consultation Sofres des rémois, auquel renvoie la une ( "Grande consultation ou grand bluff ?"). Pourquoi "grand bluff" ? pourquoi aborder cette opération négativement alors même qu'elle n'est pas à ce jour achevée ?
"Drôle de conception de l'information" disent -ils...  De fait !

Commenter cet article